Le cinéma va t-il se relever après la crise du Covid-19 ?

Date de publication: 22 Juin 2020
  • Adresse: France


Alors que le monde traverse une pandémie mondiale sans précédent, il semble légitime de se questionner quant aux nouvelles mesures mises en place pour réapprendre à vivre. Si certains domaines semblent se relever assez facilement de cette crise, pour d’autres rien ne sera désormais plus pareil.


En effet, le domaine de la culture et notamment du cinéma furent affectés par de nombreuses problématiques bien avant la crise du Covid-19 comme le manque de moyens alloués à la réalisation de films ou bien le peu de débouchés proposés dans ces domaines. Alors que l’économie mondiale connait sa pire récession depuis la grande dépression, il est important de se questionner quant à l’évolution du domaine culturel. Il est indéniable que si, avant la crise l’aspect économique présent dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel étaient déjà touchés, il en va de soi que que cela ne va pas s’arranger au vu des événements actuels.


Pour se relever, l’industrie audiovisuelle dépendra bien évidemment de l’évolution de l’économie mondiale mais avant tout du désir des spectateurs. Les mentalités ayant changées considérablement lors du déconfinement, il va de soi que la population mondiale souhaite combler ses besoins primaires avant de s’adonner à ses désirs. Cela est avant tout lié à l’économie.


 


Il est totalement compréhensible que les personnes ayant été touchées par le chômage partiel, la perte de leur emploi ou bien le décès d’un proche n’aient pas forcément la tête à s’amuser et à dépenser leur argent dans des besoins secondaires. Toutefois, pour certains c’est l’effet inverse. Après avoir été confinés pendant plus de deux mois, certaines personnes souhaitent revivre, prendre un nouveau départ. Ces personnes ont donc le potentiel de faire repartir l’économie.


Depuis aujourd’hui, les cinémas ont l’occasion de réouvrir et d’acceullir à nouveau des spectateurs. Bien évidemment il en va du bon vouloir de chacun. Si certains ont déjà commencé à se ruer dans les cinéma, d’autres sont assez réticents quant à la réouverture de ces derniers. En parallèle, le CNC (centre national de la cinématographie) a mis en place un plan de relance de l’audiovisuel afin d’empêcher la chute totale du domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Ainsi à travers diverses missions telles que le plan de continuité de l’activité les dossiers continuent d’être traités en télétravail, les conventions sont signés par la direction générale par le biais de circuits plus courts. Aussi, le CNC a adapté́ le fonctionnement des commissions en mettant en place des demandes de soutiens dématérialisées.


La question de l’avenir du cinéma reste encore floue aujourd’hui. Si des indicateurs nous permettent déjà de nous projeter dans l’avenir il est important de prendre conscience de l’ampleur des dégâts de la crise du Covid-19 et d’accepter qu’il faille désormais vivre avec un poids en plus...


@L.Orieux



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :