Coronavirus : Comment les productions et les tournages de cinéma vont survivre

Date de publication: 27 Mars 2020
Date de modification: 27 Mars 2020
  • Adresse: France


Vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux tournages ont été reportés, les salles de cinéma fermées, et la plupart des sorties de film en cours, directement diffusées sur les plateformes en ligne.

Le monde du cinéma est lui aussi contraint de s’adapter à la pandémie de coronavirus Covid-19.

Même le Festival de Cannes a été, au mieux, reporté : tout le monde doit composer face à la situation inédite engendrée par la crise du coronavirus.


En ce qui concerne les sorties cinéma qui devaient avoir lieu au début du printemps, la plupart des films ont vu leurs dates de sortie repoussée bien plus tard, dont le prochain James Bond, « Mourir peut attendre », repoussé à novembre.

Mais aussi, Disney a aussi reporté son « Mulan », remake en prises de vues réelles du dessin animé de 1998.


Universal repousse à 2021 le neuvième épisode de « Fast and Furious ». « Wonder Woman 1984 » ne sortira finalement qu’en août et non en juin.


En France, « Petit pays », adaptation du roman à succès du même nom, a été déprogrammé in extremis et doit être en salles le 26 août. Attendu sur les écrans mi-mars, le « Pinocchio » de Matteo Garrone, succès en Italie, sortira sur les écrans français le 1er juillet.


"C’est l’ensemble du calendrier de sorties qu’il va falloir réorganiser, car il n’y a pas que les salles à l’arrêt : il y a aussi les tournages, la post-production, le doublage, etc.", souligne Richard Patry, le patron de la fédération des exploitants cinéma en France.


Et puis, il y aura certains films, de toute façon, annoncés pour l’automne, qui ne seront pas prêts du tout.


En France, où la chronologie des médias encadre strictement la sortie des films, il ne sera pas possible de sortir directement les films en VOD, un délai de quatre mois étant nécessaire entre le grand écran et la sortie sur petit écran et la plupart des salles souhaiterons re programmer les films à succès lorsque possible, comme « De Gaulle » ou « La bonne épouse » (films dont les castings ont figuré par ailleurs sur Figurants.com)


Le cinéma, c’est une chaîne de production complexe, qui commence avec une pré-prod et des castings, loin en amont, et finit par une œuvre d’art visible en salles ou chez soi.



Il faudra parier que cette mécanique bien huilée va profiter de l’occasion pour innover, improviser et ne pas baisser les bras.


@OlivierJ


 



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :