Des figurantes devenues stars - Troisième partie

Date de publication: 20 Avril 2020
  • Adresse: France


Si dès les débuts du cinéma, certaines actrices sont devenues immensément populaires, les Femmes ont dû batailler pour se faire une place, dans un monde du Septième art, où les ambitions des Hommes étaient exacerbées.


Les apprenties comédiennes ont aussi couru les castings, commençant par des figurations et des silhouettes. Tout comme les hommes, avoir suivi des cours d'art dramatique ou être passé par le théâtre leur a parfois permis d'attirer l'attention d'un réalisateur ou d'un producteur, afin de décrocher le rôle ayant révélé leur talent, après des années de persévérance.



Marilyn Monroe

C'est alors qu'elle travaille, dans une usine aéronautique en 1945, que Norma Jeane Mortenson de son  nom officiel est prise en photo pour la couverture du magazine militaire Yank, où elle apparaît, avec sa couleur de cheveux naturelle châtain. Cela lui permet de devenir ensuite mannequin.

Sa nouvelle carrière la décide à éclaircir sa coiffure pour devenir blonde. Engagée par la 20th Century Fox, elle prend le nom d'actrice de Marilyn Monroe. Elle est serveuse pour une silhouette, dans Dangerous years (1947) d'Arthur Pierson, puis apparaît, à la sortie d'une église pour prononcer une unique réplique, dans Bagarre pour une blonde (1948) de F. Hugh Herbert.

La jeune actrice obtient un second rôle, dans une petite production musicale, Les reines du music-hall (1948) de Phil Karlson, mais le film est un échec. Elle est remarquée grâce à une silhouette, dans La pêche au trésor (1950) de David Miller, avec les Marx Brothers. Son interprétation pour un rôle secondaire, dans Quand la ville dort (1950) de John Huston., est saluée par la critique. Un autre grand réalisateur, Joseph L. Mankiewicz, persuadé de son talent, lui offre un rôle, aux côtés de Bette Davis et d'Anne Baxter, dans Eve (1950) couronné par six Oscars, dont celui du Meilleur film. Sa carrière est lancée.

Dans Chérie, je me sens rajeunir (1952) d'Howard Hawks, elle apparaît pour la première fois en blonde platine. Ces dix ans en haut de l'affiche, jusqu'à sa fin tragique, en font une légende d'Hollywood.



Renée Zellweger

Sa vocation lui est venue dès l'adolescence jouant dans la troupe de théâtre de son lycée. Puis, elle suit des cours d'art dramatique. Pour sa toute première apparition au cinéma, Renée Zellweger est une figurante furtive, dans Génération rebelle (1993) de Richard Linkalter, passant devant les personnages principaux interprétés par Matthew McConaughey et Jason London. Elle obtient un petit rôle, dans My boyfriend's back (1993) de Bob Balaban, mais qui est coupé au montage, alors que McConaughey y fait une silhouette.

Elle retrouve encore une fois ce copain d'école, dans Massacre à la tronçonneuse : La nouvelle génération (1994) de Kim Henkel, où elle obtient un premier rôle jouant la victime du tueur en série que McConaughey interprète. Dans Génération 90 (1994) de Ben Stiller, elle se retrouve aux côtés d'étoiles montantes, comme Winona Ryder ou Ethan Hawke.

Sa performance est ensuite remarquée, dans L'amour et un 45 (1994) de C.M. Talkington. Elle décroche enfin son premier grand rôle, aux côtés de Tom Cruise, dans Jerry MaGuire (1996) de Cameron Crowe, énorme succès au box-office. Après des triomphes comme Le journal de Bridget Jones (2001) de Sharon Maguire ou Chicago (2002) de Rob Marshall, puis un passage à vide, elle revient au premier plan, décrochant l'Oscar de la Meilleur actrice pour Judy (2019) de Tom Edge



Kristen Stewart

Un spectacle d'école permet à Kristen Stewart d'être repérée par un agent pour débuter parmi de nombreuses figurantes, dans les couloirs d'une école, lors d'une scène du téléfilm Le garçon qui venait de la mer (1999). Elle est remarquée pour son rôle, dans Panic room (2002) de David Fincher, puis obtient son premier rôle principal, dans Les petits braqueurs (2004) de Bart Freundlich.

Elle enchaîne ensuite les rôles progressant patiemment, dans sa carrière. Il lui faut attendre Twiligh, Chapitre 1 : Fascination (2008) de Catherine Hardwicke pour atteindre la célébrité, avec son personnage de Bella, dans les quatre opus de la saga.



Megan Fox

Encore adolescente, elle entame sa collaboration avec Michael Bay en faisant une première apparition comme figurante, dans Bad boys II (2003), où elle danse dans un club. Il lui confie le premier rôle féminin, dans Transformers (2007), puis dans Transformers 2, la revanche (2009), qui la font connaître auprès du public international.


 



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :