"La Cérémonie" de Claude Chabrol

Date de publication: 03 Mars 2021
Date de modification: 03 Mars 2021
  • Adresse: France


« La Cérémonie », le film de Claude Chabrol nous est proposé sur Netflix. C’est l’occasion de nous replonger au cœur d’un drame annoncé. Cette adaptation du roman « L’analphabète » de Ruth Rendell est à n’en pas douter, l’un des meilleurs films de Claude Chabrol. La lutte des classes constitue l’épicentre de ce récit, il aborde également à cette occasion un sujet très rarement traité au cinéma, celui de l’analphabétisme.

Ce scénario passionnant de bout en bout récompense Isabelle Huppert du César de la meilleure actrice, certains envisageaient plutôt que ce soit Sandrine Bonnaire, également nominée pour ce prix, tellement elle avait réussi à retranscrire la frustration et le sentiment d’infériorité ressentis par son personnage. Notons que la cérémonie concourait également pour les Césars du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario, preuve en est qu'après trente-sept années de carrière de réalisateur et une multitude de films, Claude Chabrol pouvait encore livrer de grands moments de cinéma.

Le film raconte l’histoire d’un couple bourgeois à la parfaite éducation, les Lelièvre, qui viennent d’engager une jeune bonne, afin de les aider à tenir leur grande maison isolée dans la campagne bretonne. Sophie, (Sandrine Bonnaire), dure, fermée et presque toujours silencieuse, déroute ses employeurs par son comportement, bien que son service soit irréprochable. Au village, elle rencontre Jeanne, une postière curieuse, envieuse et délurée (Isabelle Huppert). Bientôt, les deux femmes avouent partager la même haine pour les Lelièvre. Leur amitié va déclencher une série de drames. Elles se découvrent également un passé commun : toutes les deux, en effet, ont été jugées pour meurtre.

Jeanne a brutalisé sa petite fille qui en est morte « par accident » selon ses dires. Le père de Sophie est mort dans l’incendie de sa maison auquel Sophie n’est pas étrangère. A la suite du récit de ces petits meurtres en famille, de ces secrets qu’elles partagent entre fou rire, chatouilles et fricassée de girolles, elles déclarent « on va aller faire le bien, ça nous changera ! ».

Le film se termine par une tragédie. Un soir, les Lelièvre ont décidé de profiter en famille d’un opéra diffusé à la télévision et Mélinda, leur fille, l’enregistre sur son magnétophone. Sophie pénètre dans la maison avec Jeanne qui la pousse à commettre l’irréparable : le massacre de la famille avec le fusil de chasse du père. « On a bien fait ! » dit Jeanne et elles se séparent comme si de rien n’était. Mais, la postière qui quitte les lieux en voiture, ne va pas bien loin, son véhicule tombé en panne est percuté par la camionnette du curé. Les gendarmes retrouvent près d’elle le magnétophone de Mélinda qui a enregistré la scène et qui accuse les deux amies…

La hiérarchie est la base du conflit entre le duo et les Lelièvre. On assiste à la confrontation de deux milieux sociaux, d’un côté les patrons, de l’autre les employés. La France d’en haut, la France d’en bas et une imparable montée du désir de revanche sociale chez les deux comparses.

Ce scénario est inspiré de plusieurs faits divers dont celui des sœurs Papin. Christine et Léa Papin travaillent au service de la famille Lancelin comme employées de maison. Le 2 Février 1933, une altercation entre Christine, l'aînée des deux sœurs, et la maîtresse de maison éclate. La dispute se calme jusqu’au retour de Madame Lancelin et de sa fille Geneviève, la querelle redémarre entre la bonne et sa patronne. La femme et la fille de l’employeur sont énuclées et assassinées par les frangines, avec une cruauté inouïe, les cranes fracassés.


 



 



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :

  • Gainsbourg, sa carrière au cinéma
    Gainsbourg, sa carrière au cinéma
    Figuration long métrage - () - 01 Mars 2021

    Serge Gainsbourg est né le 02 avril 1928 à Paris. Après avoir étudié la peinture et l’architecture aux Beaux-Arts de Paris, il intègre le monde du spectacle comme pianiste de bar et devient par la suite...

    Voir la news complète
  • Un film, une histoire : SUPERMAN
    Un film, une histoire : SUPERMAN
    Figuration long métrage - () - 26 Février 2021

    La production de Superman n'a pas été de tout repos et a occasionné de nombreux conflits. Le super-héros a eu beaucoup de mal à décoller en raison de la tension qui régnait entre le producteur et son ...

    Voir la news complète
  • La Féline ou le chef d'œuvre de Jacques Tourneur
    La Féline ou le chef d'œuvre de Jacques Tourneur
    Figuration long métrage - () - 23 Février 2021

    « La Féline » de Jacques Tourneur est un Film Américain réalisé en 1942, c’est un chef-d’œuvre qui a révolutionné le cinéma d’horreur hollywoodien des années ...

    Voir la news complète