Le Silence des Agneaux : Le film aux 5 Oscars

Date de publication: 05 Février 2021
  • Adresse: France


1988, un Livre figure en tête des ventes, aux Etats-Unis : Le Silence des Agneaux de Thomas Harris. Ce Roman relate l’histoire d’une jeune recrue du FBI, Clarice Starling qui se voit imposer par sa hiérarchie de nouer des liens privilégiés avec le dangereux Hannibal Lecter, un Psychiatre devenu tueur en série qui peut les aider dans la traque d’un autre serial Killer.

L’énorme succès du Bouquin attire la convoitise des studios, une adaptation serait probablement une aubaine, mais face à la violence exacerbée de l’ouvrage, le scepticisme est de rigueur et personne ne se bouscule pour obtenir les droits. Hormis, Gene Hackman, l’acteur qui souhaite désormais passer à la réalisation est, depuis quelques années, à la recherche d’un Sujet. « C’est l’un des livres les plus cinématiques que j’ai lu », déclare-t-il à l’époque.

Il établit un casting précis : Michelle Pfeiffer accepte le rôle de Clarice Starling et le réalisateur souhaite confier le rôle de lecteur à Robert de Niro. Mais à l’entame de la production, Hackman tergiverse, aussi bien pour le casting que le script, ne sachant plus ce qu’il veut. Il décide d’abandonner au bout de quelques mois. C’est alors que le projet est présenté à un jeune Cinéaste, Jonathan Demme, qui s’était jusqu’à présent essayé à la réalisation de films plus légers, un Thriller Sentimental (Veuve Mais Pas Trop) ainsi qu’un concert filmé des Talking Heads, (Stop Making Sense). Sera-t-il assez fort pour diriger un Polar aussi sombre ?

Lorsque Demme signe son contrat, Pfeiffer est toujours l’actrice qui doit jouer Clarice, mais face à la noirceur du scénario, elle jette l’éponge. Le nom de Jodie Foster est alors évoqué, celle qui à l’âge de 12 Ans incarnait dans Taxi Driver une prostituée, semble désignée pour ce rôle, aussi épouvantable soit-il. Lorsqu’elle prend connaissance du rôle de Starling, la comédienne fait aussitôt part de son intéressement.

Reste désormais à désigner l'acteur qui incarnera Lecter. Jonathan Demme, subjugué par la prestation d’Anthony Hopkins, qui joue le rôle d’un Médecin dans Elephant Man, pense à lui.

Ce dernier est d’ailleurs apprécié des producteurs, mais son nom n’est pas encore un révélateur commercial. Pour le Cinéaste, il n’existe qu’une personne qui puisse se hisser au niveau de Hopkins pour jouer ce rôle : Sean Connery, on lui propose alors la lecture du Script, mais elle provoque chez lui un profond dégoût. Il refuse le rôle, c’est finalement Hopkins qui endosse la blouse de Cannibale.

Il va dorénavant falloir juger du degré de violence qu’il sera acceptable de diffuser sur les écrans car le Livre décrit des scènes graphiques très précises à la limite du soutenable qui risquent d’offusquer une partie du public. « Demme savait dès le début à quoi ressemblerait son Film en termes de mise en scène et de gestion de la violence. Il m’avait confié qu’il couperait les scènes les plus dures du Livre » déclarait quelques années après le tournage Anthony Hopkins. « Il avait décidé de ne montrer que des flashs de violence. Il entendait se concentrer sur la terreur psychologique. Et ça, pour le coup, c’est vraiment horrible ».

Jonathan Demme expliquait pour sa part « Paradoxalement, la violence n’était pas un élément essentiel du Film. La terreur passe plutôt par la caractérisation. Regardez le Docteur Lecter, c’est un personnage terrifiant, dont on connaît les crimes. Mais Anthony lui apporte une humanité qui modifie les repères moraux du spectateur. Et c’est ce qui le rend terrorisant ».

Le rôle de Clarice, alias Jodie Foster, est lui aussi admirablement interprété. « Ce que j’aimais avec Clarice, c’est que, pour la première fois, l’héroÏne n’était pas une version féminine d’Arnold Schwarzenegger. Ce n’était pas une femme en bikini, courant armée de son AK47. Elle doit composer avec ses émotions, sa vulnérabilité. A l’époque, ce genre d’héroÏne n’existait pas ».

« Le Silence des Agneaux » est un réel succès. Sélectionné une centaine de fois dans divers Festivals ou Cérémonies, il remporte en 1992 soixante-huit récompenses, dont l’Ours d’Argent ainsi que cinq Oscars. Oscar du Meilleur Film, Oscar du Meilleur Acteur (Anthony Hopkins), Oscar de la Meilleure Actrice (Jodie Foster), Oscar du Meilleur Réalisateur (Jonathan Demme), Oscar du Meilleur scénario adapté (Ted Tally).


 



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :