“Marché noir”, le nouveau thriller iranien haletant !

Date de publication: 10 Janvier 2022
Date de modification: 10 Janvier 2022
  • Adresse: France


Cet opus tendre et sombre retrace l’histoire d’un jeune homme contraint de revenir vivre chez son père après avoir été expulsé de France. Ce dernier va alors se retrouver impliqué dans un crime qui ne va cesser de le hanter. Pour passer au dessus de ses démons, il va se mettre à marchander des devises étrangères au marché noir.


Pour son long-métrage, Abbas Amini nous fait part d’une société dans laquelle chacun essaye de s’en sorti au mieux malgré les aléas du quotidien. Il présente sans concessions un abattoir en grande difficulté qui a du mal à subsister.


Le film tourne principalement autour du protagoniste principal ce pourquoi les caméras sont tournées la plupart du temps sur ce dernier. On a donc une vision claire de ses prises de consciences mais aussi des événements auxquels il assiste et ses atermoiements. On comprend vite que ce dernier est tiraillé entre ce qu’il a fait et le respect qu’il doit à son père et l’entente de plus en plus cordiale qu’il a avec l’employeur de celui-ci, qui lui donne aussi du boulot.


Mais cet opus a en plus une visée didactique. En dehors du drame énoncé dès les premières minutes du film, il nous offre une réelle immersion sociétale. En tant que spectateur, il nous permet de nous immiscer complètement dans la vie d’individus essayant de survivre et nous permet de nous confronter au quotidien de ces derniers. Il offre au spectateur une véritable immersion au cœur d’un marché noir fonctionnant sur la spéculation des devises étrangères.


Il faut dire que le casting a été très bien choisi. On le remarque notamment avec Amirhosein Fathi qui incarne parfaitement le rôle du jeune homme essayant d’avoir un avenir meilleur. Hassan Pourshirazi est impeccable dans le rôle de son père gardien de nuit. Mani Haghighi est formidable en patron ayant des problèmes d’argent. Et Baran Kosari est impressionnante en jeune femme prête à tout pour connaître la vérité sur ce qui est arrivé à son père.
Au delà d’un castin cinq étoiles, le réalisateur s’est offert un directeur de photographie des plus prestigieux. En effet, Ehsan Rafii Jam apporte une véritable personnalité aussi bien à cet abattoir permettant une séquence d’ouverture particulièrement marquante, qu’au lieu dans lequel vivent les personnages principaux.


Un film hors du commun, qui permet d’avoir un point de vue fondé sur le quotidien des habitants iraniens et la société iranienne en générale. Un scénario prenant couplé d’un acteur principal hors norme ce qui en fait une œuvre intéressante et ouverte à l’imagination sur ce que l’on est capable de faire pour continuer à vivre décemment.


 



 



Vous devez créer un compte et vous connecter pour lire l'intégralité de ce contenu



Inscrivez vous ici pour lire l'intégralité

Connexion


Share by email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+


Faire suivre l'annonce à un proche



Informations importantes

  • Toutes nos annonces sont scrupuleusement verifiées par notre équipe, nous tenons à vous plus que tout !
  • Figurants.com est un agrégateur d'information sur le monde du spectacle et du casting.
  • Si vous ne voulez pas que votre recherche figure sur notre site, merci de prendre contact avec nous
  • Figurants.com n'est pas organisateur, mais modérateur des informations qui sont publiées ou agrégées sur nos pages.
  • Pour en savoir plus, vous devez créer un compte sur Figurants.com
  • Vous pourrez ainsi accéder à tous nos services
  • N'envoyez jamais de documents d'identité par email : passeports, carte d'identité, permis b ou autre
  • L'accès au site et à tous ses services est intégralement gratuit pour les demandeurs d'emploi et intermittents du spectacle. Vous pouvez demander votre accès en nous écrivant via les formulaires de contact disponibles sur le site
  • Figurants collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (Casting Info Service)

Consultez aussi :